•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Bonne qualité de l’air dans les bâtiments : un défi majeur, surtout à l’ère de la COVID

Une photo est prise d'un système de ventilation à l'intérieur d'un édifice.

Selon Raefer Wallis, la ventilation dans les édifices d'ici n'est peut-être pas adéquate pour combattre efficacement la COVID-19.

Photo : iStock / Furtseff

« On parle d'un virus [le SRAS-CoV-2] qui se propage par méthode aérosol, qui est hautement influencé par la température et l'humidité, et malgré ça, il n'y a presque personne qui mesure la qualité de l'air [dans les bâtiments] en temps réel », déplore Raefer Wallis, fondateur et chef des opérations pour GIGA, une organisation internationale qui évalue la performance sanitaire des bâtiments. Selon cet architecte installé à Shanghai, les écoles, hôpitaux et autres bâtiments publics en Amérique du Nord auraient tout intérêt à colliger des données en temps réel au sujet de la qualité de l'air, surtout à notre époque pandémique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi