•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Les stimulateurs et défibrillateurs cardiaques, des appareils sécuritaires

Une radiographie montre le stimulateur cardiaque d'un patient.

Au Canada, environ 25 000 personnes se font installer un stimulateur cardiaque chaque année.

Photo : iStock / DieterMeyrl

Les dispositifs fournissant des impulsions électriques destinées à stimuler le cœur ont beaucoup évolué depuis les années 50, et ils sont plus que jamais sans danger. Voilà ce qu'affirme Blandine Mondésert, de l'Institut de cardiologie de Montréal. Certes, les données colligées de nos jours par les stimulateurs et défibrillateurs cardiaques, qui permettent d'assurer un suivi à distance auprès de la patientèle à l'aide d'applications, peuvent être dérobées par une personne malfaitrice. « Mais on ne peut pas changer la programmation d'un stimulateur ou d'un défibrillateur à distance. Les patients sont obligés de venir en personne à l'hôpital pour qu'on puisse reprogrammer leur appareil », dit la cardiologue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi