•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ralentir le vieillissement, une tâche à laquelle la science travaille activement

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Ralentir le vieillissement, une tâche à laquelle la science travaille activement

Les mains d'un homme âgé appuyées sur une canne.

Les recherches sur les cellules sénescentes sont prometteuses par rapport au processus naturel du vieillissement.

Photo : iStock

Prolonger la vie et retarder le vieillissement : voilà un champ de recherche pour de nombreux scientifiques, dont Francis Rodier, du Département de radiologie, de radio-oncologie et de médecine nucléaire de l'Université de Montréal. Il explique que des chercheurs ont réussi, grâce à la manipulation génétique, à éliminer chez des souris les cellules sénescentes, responsables du vieillissement. « L'approche qu'on prend en ce moment avec les cellules sénescentes, c'est une approche de correction, où l'on va permettre aux tissus ou aux organes de fonctionner mieux, mais on ne va pas renverser l'horloge biologique du vieillissement. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi