•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : certains types de crimes ont baissé depuis le début de la pandémie

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h et 2 h)

COVID-19 : certains types de crimes ont baissé depuis le début de la pandémie

Les gyrophares rouge et bleu d'un véhicule de police dans la nuit.

Les gyrophares d'un véhicule de la police s'illuminent dans la nuit.

Photo : iStock

Compte tenu du confinement provoqué par la pandémie de COVID-19, il n'est pas inexact d'affirmer que la criminalité, au sens large, a diminué depuis environ un mois au Québec. C'est du moins l'opinion de David Décary-Hétu, professeur agrégé à l'École de criminologie de l'Université de Montréal.

« Déjà, les quelques chiffres qu'on a vus nous démontrent qu'il y a plusieurs types de criminalités – on peut penser par exemple aux crimes contre la personne – qui vont être beaucoup plus faibles en ce moment que ce qu’on a vu dans le passé. Évidemment, parce que si les gens ne se voient plus en personne, c’est plus difficile de s’agresser dans bien des cas », note le spécialiste.

C’est évident que la criminalité va être bouleversée par la pandémie actuelle.

David Décary-Hétu, professeur agrégé à l'École de criminologie de l'Université de Montréal

Si, en raison du confinement obligatoire, certains crimes sont en baisse, comme ceux contre la propriété (vol, introduction par effraction, crime d’incendie), David Décary-Hétu tient tout de même à souligner que d’autres crimes sont en augmentation, comme les cas de cyberfraude.

Vous aimez ce genre de contenus? Consultez-en d'autres dans la section « Coronavirus » de notre site.

« À peu près tous les services de police, toutes les agences fédérales, ici comme aux États-Unis, ont identifié toute une série d’arnaques, de tentatives de fraude qui sont toutes aussi variées les unes que les autres », dit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi