•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

COVID-19 : il est normal de perdre la notion du temps, car nous n'avons plus de repères

Une personne travaille à son bureau avec un cadran déposé sur une tablette électronique.

L’incertitude liée au temps que durera le confinement provoque de l’anxiété, et il devient ainsi facile de perdre la notion du temps.

Photo : iStock

La période de confinement imposée à des millions de personnes ainsi que le télétravail au quotidien font en sorte que bien des travailleurs et travailleuses perdent la notion du temps ces jours-ci. Selon Simon Grondin, professeur titulaire à l'École de psychologie de l'Université Laval, la situation est normale, car il nous est impossible, pour le moment, de prévoir combien de temps dureront la pandémie et, par la bande, le confinement. Il explique aussi que l'être humain a besoin de repères et de jalons temporels pendant la journée ou la semaine s'il ne veut pas perdre la notion du temps, et que ces repères n'existent plus depuis environ un mois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi