•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il y a une façon de dormir en voiture quand on est passager pour limiter les blessures en cas d’accident

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h et 2 h)

Il y a une façon de dormir en voiture quand on est passager pour limiter les blessures en cas d’accident

Deux enfants dorment d'une voiture.

Deux enfants dorment sur le siège arrière d'une voiture pendant qu'ils sont attachés.

Photo : iStock

Il n'y a pas de mal à dormir dans une voiture lorsque vous êtes passager, mais il est très important de rester le plus droit possible, sans vous assoupir contre la portière, pour amoindrir vos chances de blessures en cas d'accident ou d'impact sur la route. C'est du moins ce qu'affirme Julien Dufort, ingénieur et membre de l'équipe de sécurité routière à Polytechnique Montréal. Et à la question à savoir si un passager qui dort dans une voiture court plus ou moins de risque de se blesser que s'il est éveillé en cas d'accident, la réponse n'est pas simple. « Ça dépend vraiment de la zone anatomique et du type de collision », explique Julien Dufort.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi