•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

La construction souterraine, une solution pour l’avenir de nos villes

Une vue aérienne montre des gratte-ciel à Montréal.

Déjà exploitées à quelques endroits, les profondeurs de Montréal pourraient l'être davantage.

Photo : iStock

Il existe de nombreux avantages – économiques et environnementaux – pour les villes à exploiter davantage leur sous-sol. C'est du moins ce que plaide Jacques Besner, directeur général de l'Association des centres de recherche sur l'utilisation urbaine du sous-sol (ACUUS). « C'est un moyen de rendre la ville plus compacte et d'utiliser cette troisième dimension », dit-il à propos du potentiel souterrain. L'urbaniste émérite explique que la construction souterraine permet de densifier une ville, de limiter l'étalement urbain et de protéger les terres agricoles environnantes du développement immobilier.

Selon Jacques Besner, Montréal est d’ores et déjà un modèle d’endroit dans le monde où l’on a su exploiter le potentiel du sous-sol de la ville, notamment avec le métro et le réseau piétonnier souterrain. « On a aussi la plus grande station d'épuration d’eaux souterraines au monde, on a le musée Pointe-à-Callière et on a aussi un réseau de vapeur qui alimente la Place Ville-Marie, les grandes tours de bureaux du centre-ville », énumère le directeur général de l’ACUUS.

Par ailleurs, Jacques Besner endosse complètement l’idée récemment véhiculée par un groupe composé d'horticulteurs, d'urbanistes et d'architectes d’enfouir l’autoroute Métropolitaine, à Montréal, et d’aménager un immense potager urbain.

Selon Jacques Besner, un tel projet aurait des répercussions foncières énormes pour la Ville. Dans l’état actuel des choses, l’autoroute Métropolitaine fait baisser la valeur des propriétés situées à proximité. Si elle était enfouie dans un tunnel, la valeur des propriétés augmenterait, ce qui aurait un effet sur les taxes foncières.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi