•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Endométriose : plaidoyer pour plus de financement pour les soins et la recherche

Une femme se tient l'abdomen en raison de douleurs.

Règle générale, les douleurs atteignent leur paroxysme pendant les menstruations, mais elles peuvent aussi commencer quelques jours avant le cycle menstruel.

Photo : iStock

« On n'en parle pas assez, c'est certain. En en parlant plus, j'ai bien espoir qu'on va arriver à se mobiliser, à faire entendre la voix des femmes qui souffrent d'endométriose, puis à avoir plus de fonds pour les soins et la recherche », affirme Sarah Maheux-Lacroix, gynécologue et clinicienne-chercheuse au Centre hospitalier universitaire de Québec, au sujet de cette maladie encore méconnue, mais qui touche une femme sur 10. Elle déplore que les ressources soient à ce point insuffisantes, au Québec et au Canada, pour traiter les femmes aux prises avec cette maladie très invalidante.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi