•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Les jeunes ne sont pas tous égaux devant le numérique

Deux adolescents font leurs devoirs à l'aide d'un ordinateur et d'un téléphone cellulaire.

Ce ne sont pas tous les jeunes québécois qui ont accès à un ordinateur, à un téléphone intelligent ou encore à Internet.

Photo : iStock

« On pense que les jeunes maîtrisent tous bien les technologies, mais ce n'est pas vrai. Il y a une fracture numérique », dit Amina Yagoubi, docteure en sociologie et chercheuse à la Chaire de recherche du Canada sur les enjeux socioculturels du numérique en éducation de l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Celle qui pilote actuellement une vaste étude sur le sujet affirme que bien qu'ils soient nés avec les nouvelles technologies, de nombreux jeunes aujourd'hui âgés de 15 à 22 ans y résistent encore et que d'autres n'ont pas accès au matériel nécessaire à la maison ou à l'école.

L’idée selon laquelle les jeunes d’aujourd’hui sont tous très à l’aise avec les technologies est un mythe, selon Amina Yagoubi, dont l’étude est réalisée en collaboration avec le Printemps numérique pour son projet Jeunesse QC 2030, lequel est soutenu par le Secrétariat à la Jeunesse.

Même s’ils ont une éducation, les jeunes n’ont pas les mêmes compétences. Ils ne sont pas accompagnés par leurs parents de la même façon. Ils ne viennent pas des mêmes milieux sociaux.

Amina Yagoubi, chercheuse à la Chaire de recherche du Canada sur les enjeux socioculturels du numérique de l'UQAM

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi