•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Est-il dangereux d’arrêter de manger de la viande?

Audio fil du vendredi 16 novembre 2018
De la viande de bœuf crue sur une planche à découper.

La consommation régulière de viande peut amener de nombreux problèmes de santé.

Photo : iStock

On le sait, la tendance est à la réduction, voire à l'abandon de notre consommation de viande. Mais les végétariens et les végétaliens risquent-ils de tomber malades en éliminant les protéines animales de leur alimentation? Absolument pas, tant que leur alimentation reste équilibrée, répond la doctorante en sciences infirmières et chroniqueuse Sarah Lafontaine.

En réalité, le consensus scientifique ne dit pas seulement qu’il est sain de réduire sa consommation de viande, mais aussi qu’il peut même être meilleur pour la santé de devenir végétarien ou végétalien.

Dans une revue systématique de 108 articles scientifiques (Nouvelle fenêtre) portant sur ce sujet, des chercheurs ont déterminé que l’élimination de la viande dans l’alimentation procurait généralement de nombreux effets positifs.

« Il y a beaucoup d’effets positifs, comme une diminution de l’indice de masse corporelle, donc une diminution du poids, explique Sarah Lafontaine. On va également réduire le cholestérol et les LDL, qui sont les mauvais gras qui causent les problèmes cardiaques. Ça va aussi abaisser le taux de glucose sanguin, ce qui peut diminuer les risques de diabète de type 2. Et avec ce type de régime alimentaire, on réduit les risques de cancer en général. »

Légumineuses et céréales

Ces bienfaits proviennent du fait que le taux de graisses (dont les graisses saturées) dans les aliments végétaux sont beaucoup plus faibles que dans la viande. En effet, les végétariens et végétaliens remplacent normalement la viande par une variété d’aliments, dont des légumes, des fruits, du soja, des noix, des huiles végétales et les fameuses légumineuses.

« Les légumineuses sont un excellent aliment, souligne Mme Lafontaine. Il y a beaucoup d’études qui démontrent qu’on devrait tous en consommer. Ça contient des fibres, des protéines et du fer, c’est donc très riche. »

Selon Sarah Lafontaine, l’important est de bien compléter les protéines végétales, qui ne contiennent pas tous les acides aminés présents dans la viande, en consommant des légumineuses et des produits céréaliers dans la même journée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi