Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

L'animateur Mathieu Dugal
Audio fil du vendredi 2 novembre 2018

Les Boeing 737 sont-ils encore sécuritaires?

Publié le

Un appareil de la compagnie aérienne Lion Air est porté disparu le 29 octobre alors qu’il assurait une liaison entre Jakarta et Pangkal Pinang.
Un appareil de la compagnie aérienne Lion Air est porté disparu le 29 octobre alors qu’il assurait une liaison entre Jakarta et Pangkal Pinang.   Photo : AFP / Roslan Rahman

Le Boeing 737, en production ininterrompue depuis 1967, est-il encore un avion sécuritaire en 2018? L'écrasement de l'un de ces appareils presque neufs en Indonésie, lundi dernier, dans lequel ont été tuées les 189 personnes qui étaient à bord, soulève d'importantes questions sur sa pérennité. Mais selon Matthieu Dugal, animateur de Moteur de recherche et féru d'histoire de l'aviation et de technologie, il y a peu d'endroits où l'on est plus en sécurité que dans un Boeing 737.

L’écrasement du vol JT610 de Lion Air méduse tous les experts. Le Boeing 737 Max 8 qui s’est abîmé en mer avait à peine 800 heures de vol à son actif. Rien ne semblait le destiner à disparaître des radars quelques minutes après son décollage. Il avait souffert d’une avarie à son vol précédent, mais celle-ci avait été réparée selon la procédure d’usage, affirme l’entreprise.

On ne le sait pas, mais peu d’avions dans l’histoire peuvent se targuer d’avoir été produits en aussi grand nombre tout en ayant coûté aussi peu [en vies humaines].

Matthieu Dugal, animateur de Moteur de recherche et féru d'histoire de l'aviation et de technologie

Le Boeing 737 a en effet fait ses preuves depuis longtemps. Sa conception remonte au début de 1964, et le premier modèle est entré en service quelques semaines avant l’inauguration d’Expo 67.

Plus de 10 000 de ces avions ont été construits, et 4600 doivent encore être livrés pour s’ajouter à ceux actuellement en service.

En un peu plus de 50 ans, 17 milliards de passagers sont montés dans un Boeing 737, soit plus de deux fois la population actuelle de la planète.

« En 2014, on estimait que les 737 avaient réalisé 184 millions de vols. De tous ces vols, 60 ont causé la mort. Il s’agit d’une probabilité de mourir de 32 millionièmes de 1 %. »

Ces chiffres seraient des records absolus dans l’industrie de l’aviation civile, selon Matthieu Dugal, puisque aucun avion n’a servi aussi longtemps, avec autant d’exemplaires, tout en causant aussi peu d’accidents mortels.

Toute l’attention médiatique envers le Boeing 737 suscitée par l’écrasement du vol JT610 est donc une anomalie dans l’histoire de cet appareil. Habituellement, le 737 est omniprésent dans le ciel tout en étant invisible dans l’actualité. Et en aviation, un dicton en particulier s’applique mieux que dans tout autre domaine : pas de nouvelles, bonnes nouvelles.

Chargement en cours