•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les verres de contact sont-ils plus écologiques que les lunettes?

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h et 2 h)

Les verres de contact sont-ils plus écologiques que les lunettes?

Audio fil du vendredi 28 septembre 2018
Une femme en train de mettre un verre de contact.

Les lentilles cornéennes ne sont pas biodégradables et sont donc plus dommageables pour l'environnement qu'on pourrait croire.

Photo : iStock

Les verres de contact empoisonnent-ils l'environnement? Les lunettes sont-elles plus écologiques? Marie Lambert-Chan, rédactrice en chef de Québec Science, a découvert que les lentilles cornéennes sont beaucoup plus dommageables pour l'environnement qu'on pourrait le penser.

Vous ne pourriez jamais le deviner, mais il est possible que la courge ou le poisson que vous venez de manger contenait un verre de contact.

Chaque jour, des millions de lentilles cornéennes sont jetées dans les toilettes ou dans les éviers dans le monde. Ces petites pellicules de plastique font leur chemin jusque dans les usines d’épuration, où elles se fragmentent et finissent par devenir des microparticules de plastique qui absorbent des contaminants.

Ces microparticules sont à leur tour intégrées dans la chaîne alimentaire, soit lors de leur digestion par des animaux marins, soit lors de l’épandage de boues usées dans les champs.

Pour éviter cela, il vaut mieux les jeter ses verres de contact à la poubelle. Mais ceux-ci iront alors polluer les dépotoirs.

Les lunettes sont-elles la solution?

Le geste écologique serait-il donc le port de lunettes? Tout dépend du type de monture que vous choisissez et de la fréquence à laquelle vous la changez, explique Marie Lambert-Chan.

Un journaliste du magazine Slate a comparé la quantité de plastique produite par les différentes options qui s’offrent aux consommateurs.

Les verres de contact jetables que l’on remplace à chaque jour génèrent environ neuf grammes de plastique par année, soit l’équivalent de deux cartes de crédit. Mais lorsqu’on ajoute l’emballage des lentilles au calcul, le total atteint plutôt 953 grammes.

Les lentilles cornéennes mensuelles produisent quant à elles 549 grammes de plastique si l’on inclut l’emballage, l’étui de rangement et les bouteilles de solution nettoyante.

Quant aux lunettes, elles ne contiennent habituellement que 30 à 35 grammes de plastique, soit l’équivalent de 4 ans de verres de contact à usage unique si on ne compte pas leur emballage.

« Porter des lunettes, c’est non seulement tendance, mais c’est aussi écologique… tant que vous ne changez pas votre monture tous les ans », conclut Marie Lambert-Chan.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi