•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’insomnie, un trouble du sommeil qui puiserait sa source dans le cerveau

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

L’insomnie, un trouble du sommeil qui puiserait sa source dans le cerveau

Un homme souffrant d'insomnie regarde mélancoliquement son réveil depuis son lit.

Environ le tiers de la population présente des symptômes d'insomnie de temps à autre.

Photo : iStock

« On a tendance à blâmer l'insomnie sur des facteurs externes. [...] On a longtemps pensé que l'insomnie prenait principalement racine dans une condition médicale ou de mauvaises habitudes de vie, mais on réalise que de 3 % à 5 % de la population aurait de l'insomnie primaire [...], et ça serait ancré dans le cerveau », dit le neuropsychologue Dave Ellemberg. Celui-ci explique qu'il y aurait des différences importantes entre le cerveau des personnes qui ont du mal à dormir et celui des gens qui tombent plus facilement dans les bras de Morphée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi