•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’empreinte écologique non négligeable de l’industrie militaire

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

L’empreinte écologique non négligeable de l’industrie militaire

Deux soldats américains à bord d'un tank lors d'un exercice militaire.

Selon une étude publiée en 2019, les opérations militaires américaines ont généré plus de 766 millions de tonnes de gaz à effet de serre entre 2001 et 2017.

Photo : AFP/Getty Images / Chung Sung-Jun

Les opérations militaires sur notre planète contribuent grandement aux émissions mondiales de gaz à effet de serre et participent donc aux changements climatiques. Voilà ce que fait remarquer Alexandre Shields, journaliste spécialisé en environnement au quotidien Le Devoir. Il cite en exemple l'armée américaine, qui consomme annuellement plus de 80 millions de barils de pétrole, soit 220 000 barils par jour. Si Ottawa fait meilleure figure que son voisin américain, les activités militaires canadiennes ont tout de même un certain poids dans l'empreinte carbone totale du pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi