•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'attirance sexuelle, un phénomène complexe qui ne répond pas qu'à un seul facteur

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

L'attirance sexuelle, un phénomène complexe qui ne répond pas qu'à un seul facteur

Deux hommes s'embrassent et s'apprêtent à faire l'amour.

Au-delà de la biologie, d'autres facteurs jouent un rôle dans le fait qu'une personne soit attirée physiquement par une autre.

Photo : iStock

« C'est un amalgame d'éléments qui fait que ça clique ou pas avec quelqu'un, et ça dépend aussi de différents facteurs », affirme l'autrice et étudiante en sexologie Myriam Daguzan Bernier en parlant du caractère « multimodal » du concept d'attirance sexuelle. Elle souligne qu'au-delà des fameuses phéromones, ces hormones souvent citées comme principale explication de l'attirance sexuelle, il existe bien d'autres « modes de fonctionnement » permettant d'expliquer pourquoi une personne peut être attirée physiquement par une autre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi