•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccin maison et auto-expérimentation : une « très mauvaise idée », dit une journaliste scientifique

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Vaccin maison et auto-expérimentation : une « très mauvaise idée », dit une journaliste scientifique

Une personne portant un masque prépare une dose d'un vaccin.

L'auto-expérimentation d'un vaccin amène son lot de questionnements éthiques et légaux.

Photo : iStock

Au moment où le monde entier attend avec impatience l'arrivée d'un vaccin contre la COVID-19, certaines personnes issues de la communauté scientifique jugent l'attente trop longue et conçoivent leur propre vaccin qu'elles s'autoadministrent, ce qui n'est certainement pas une bonne idée. Voilà l'avis de Marie Lambert-Chan, rédactrice en chef du magazine Québec Science. Celle-ci note que ces vaccins maison – notamment celui du groupe RadVac (Rapid Deployment Vaccine Collaborative) – amènent de sérieuses questions, car la mise au point d'un vaccin exige, entre autres, un processus long, rigoureux et extrêmement contrôlé afin d'en assurer l'efficacité et l'innocuité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi