•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La contraception, encore une affaire presque exclusivement féminine

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

La contraception, encore une affaire presque exclusivement féminine

On voit la main d'un homme, ouverte, dans laquelle se trouvent trois comprimés.

Un contraceptif oral pour homme pourrait devenir réalité.

Photo : iStock / TanyaJoy

« C'est un peu le néant du côté de la contraception masculine, mais il y en a quand même », affirme l'autrice et étudiante en sexologie Myriam Daguzan Bernier au micro de Moteur de recherche. La chroniqueuse résume l'histoire de la contraception, de ses débuts dans les années 1950, où la pilule était aussi testée sur les hommes, jusqu'à aujourd'hui, où elle est essentiellement l'affaire des femmes.

Les compagnies pharmaceutiques [n'ont pas intérêt à] investir dans un marché masculin, parce qu’elles investissent déjà dans un marché féminin qui est très, très, très lucratif.

Myriam Daguzan Bernier, autrice et étudiante en sexologie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi