•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Les effets néfastes du port du masque sur le développement du langage

Une professeure regarde une de ses élèves dans sa classe.

Le masque est un obstacle au développement du langage chez les enfants.

Photo : iStock

« On sait que le port du masque a un effet sur la transmission et sur la perception des sons de la parole », souligne l'orthophoniste Agathe Tupula Kabola. Études à l'appui, la spécialiste affirme que sur une longue durée, le port du masque chez les adultes en garderie et en milieu scolaire risque d'entraver l'accès à des informations qui sont essentielles pour le bon développement du langage des enfants, surtout ceux qui ont des troubles d'apprentissage.

« La compréhension des mots va être augmentée de 50 % à 70 % avec la lecture labiale, donc par la simple capacité à pouvoir lire sur les lèvres de l'interlocuteur. Donc, le masque, on le sait, va priver les gens du sourire social et aussi de la compréhension des émotions », explique Agathe Tupula Kabola.

Vous aimez ce genre de contenu? Consultez-en d'autres dans la section « Coronavirus » de notre site web.

Celle-ci note qu’il existe néanmoins des trucs pour permettre aux enfants de mieux saisir ce que leur éducatrice ou éducateur tente de leur signifier. Porter un masque avec une visière transparente, réduire le bruit ambiant, utiliser les gestes et parler lentement font partie des conseils qu’Agathe Tupula Kabola souhaite donner aux gens qui travaillent avec les jeunes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi