•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

La télémédecine, une pratique en vogue qui a néanmoins ses limites

Un homme âgé consulte un médecin sur son ordinateur.

Depuis le début de la pandémie, 1,5 million de personnes au Québec ont consulté un professionnel de la santé par télémédecine.

Photo : iStock

Si la pandémie de COVID-19 a propulsé le télétravail, elle a aussi eu pour effet de démocratiser la télémédecine. Certes, les bienfaits liés aux consultations à distance sont nombreux, principalement en raison de la limitation des déplacements pour le patient. Notre duo spécialisé en consommation, composé de Véronick Raymond et Stéphane Garneau, souligne cependant que la télémédecine a ses limites. « Un bilan de santé, ça ne se fait pas au téléphone. Le contact est important », note Stéphane Garneau. Véronick Raymond observe pour sa part que le recours à une telle pratique n'est pas à la portée de toute la population en raison de la fracture numérique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi