•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Les textos ne nuiraient pas nécessairement à la qualité de la langue écrite

Une femme tient en main un téléphone intelligent.

Les textos ne nuiraient pas nécessairement à la qualité de la langue écrite.

Photo : iStock

La messagerie instantanée, sur nos cellulaires ou nos ordinateurs, a généré un nouveau code d'écriture permettant de communiquer de façon plus efficace et rapide. Cela se traduit notamment par l'abréviation de certains mots ou par des acronymes. Si certaines personnes croient que l'utilisation quotidienne de ce code influence négativement la qualité de l'écriture chez les jeunes, des études européennes n'arrivent pas à la même conclusion.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi