•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écoute de musique et empreinte carbone : pas simple de déterminer le meilleur support

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du mardi au samedi de 1 h à 2 h

Écoute de musique et empreinte carbone : pas simple de déterminer le meilleur support

Un vinyle joue sur un tourne-disque.

Le fait d'écouter de la musique génère une empreinte environnementale, mais il est complexe de savoir quel support fait la plus piètre figure.

Photo : iStock

En matière d'écoute de musique, il est difficile d'évaluer avec certitude quel support – disque compact, vinyle ou plateforme de diffusion en continu – représente la meilleure option d'un point de vue environnemental. Chacun d'entre eux génère sa propre empreinte carbone, et il n'est pas simple de les comparer sur ce point. Laure Patouillard, du Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services, débroussaille la question et en arrive à des conclusions partagées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi