•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Industrie laitière et COVID-19 : une occasion de peser les pour et les contre de la gestion de l'offre

Des vaches se nourrissent dans une étable.

Nicolas Mesly concède que le système de gestion de l’offre n’est pas parfait, mais il vise l’autosuffisance alimentaire et la sécurité alimentaire.

Photo : Radio-Canada / Christine Tremblay

La pandémie de COVID-19 a jusqu'à présent eu de profondes conséquences pour les producteurs de lait, qui ont vu le marché des produits laitiers s'effondrer de 35 % en raison de la baisse draconienne de la demande dans les hôtels, restaurants et établissements privés et publics. Déjà, des millions de litres de lait ont dû être jetés, une situation jugée inconcevable par certains observateurs compte tenu du système canadien de gestion de l'offre. Selon l'agronome et journaliste Nicolas Mesly, la crise actuelle est une occasion en or pour le grand public de se faire une tête au sujet des avantages et des inconvénients du « contrat social » que représente la gestion de l'offre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi