•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Le télétravail, une activité professionnelle qui a plein de bons côtés

Une femme a son bébé dans les bras tandis qu'elle travaille sur un ordinateur.

Une femme a son bébé dans les bras tandis qu'elle travaille sur un ordinateur.

Photo : iStock

La crise actuelle de la COVID-19 force depuis quelques semaines des milliers de personnes à travailler de la maison, ce qui est non seulement une première pour plusieurs, mais aussi pour bon nombre d'employeurs, qui n'avaient jamais envisagé ce mode de travail délocalisé. Nadia Seraiocco, doctorante en communication, note qu'il existe encore beaucoup de réticences de la part des employeurs pour ce type d'activité professionnelle. Or, le télétravail comporte de nombreux avantages. « Ça réduit la pression sur les transports, et ça diminue la congestion automobile », dit-elle.

De plus, la crainte des gestionnaires de ne plus pouvoir joindre leurs employés si ces derniers font du télétravail n'est pas fondée, selon Nadia Seraiocco.

Celle-ci explique que le fait d’être en télétravail ne signifie pas ne pas être joignable, bien au contraire. Avec la mobilité, la plupart des applications destinées à faciliter le télétravail peuvent s'installer sur un téléphone. Cela veut dire qu’en cas de besoin, un patron peut échanger rapidement avec son employé dans à peu près n’importe quelle circonstance.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi