•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Moins pleurer en vieillissant, une question à la fois biologique et sociale

Une femme pleure.

Une femme verse une larme.

Photo : iStock

« Il a beaucoup de gens qui ont la perception qu'en vieillissant, on devient plus sensible, qu'on ramollit avec l'âge, mais encore là, il y a des études qui disent le contraire », affirme la psychologue Édith St-Jean Trudel. De nombreuses raisons expliquent pourquoi un adulte pleure moins qu'un enfant, notamment la maturation du système nerveux ainsi que l'apprentissage social. « On s'autorégule plus, parce qu'on veut se conformer aux attentes sociales », explique la professeure au Cégep de Saint-Jérôme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi