•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Les couleurs des aurores boréales, une question d'altitude et de gaz

Un homme se tient au bord de l'eau, un surf sous le bras, et admire les aurores boréales vertes au-dessus de montagnes enneigées.

Une aurore boréale anime le ciel des îles Lofoten, dans le nord de la Norvège.

Photo : AFP/Getty Images / Olivier Morin

Si les aurores boréales se teintent de nombreuses couleurs, dont le vert, le rouge et le bleu, c'est en raison de l'altitude différente à laquelle elles se forment. L'azote et l'oxygène qui composent notre atmosphère sont également à l'origine des différentes colorations que peuvent prendre les aurores boréales. Voilà ce qu'explique la journaliste scientifique Ève Christian. Celle-ci souligne également que les saisons n'ont aucun rôle à jouer dans les couleurs que prennent ces spectacles naturels fascinants.

Ève Christian explique que de nombreux facteurs expliquent pourquoi une aurore boréale, ce phénomène causé par des particules chargées qui se déplacent le long du vent solaire et qui interagissent avec différentes molécules de l’atmosphère, peut prendre une couleur particulière.

Parmi ces facteurs figurent la composition des gaz présents dans notre atmosphère, la densité de cette atmosphère, la quantité d'énergie ainsi que l’altitude à laquelle se forment les aurores boréales.

Par exemple, les aurores vertes – celles que l’on voit le plus fréquemment – se produisent lorsque les particules chargées entrent en collision avec des molécules d'oxygène à une altitude se situant entre 100 et 300 kilomètres.

Pour leur part, les aurores dont l’extrémité inférieure est teintée de rose ou de cramoisi se produisent à la suite de la collision d’électrons avec des molécules d’azote à une altitude d’environ 100 kilomètres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi