•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'adolescence, un concept malléable en constante évolution

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h et 2 h)

L'adolescence, un concept malléable en constante évolution

Trois adolescents s'amusent avec des appareils électroniques.

« Peut-être qu’il faudrait revoir les âges de l'adolescence », suggère Noémie Larouche.

Photo : iStock

Bien qu'il soit assez récent dans les sociétés occidentales, le concept d'adolescence aurait tout de même intérêt à être redéfini. C'est ce qu'affirme Noémie Larouche, rédactrice en chef de Curium, qui cite une étude parue en 2018 dans laquelle les chercheurs plaident que l'âge adolescent devrait être compris entre 10 et 24 ans plutôt qu'entre 14 et 19 ans. C'est que les changements biologiques et les transitions de rôles sociaux majeurs liés à l'adolescence ont beaucoup changé au cours des 100 dernières années, d'où l'intérêt de vouloir repousser les frontières de l'adolescence jusqu'à 24 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi