•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« L'effet eurêka », une question d'évolution

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h et 2 h)

« L'effet eurêka », une question d'évolution

Une femme sourit après avoir résolu un problème qui la tiraillait.

La survie de l'être humain a longtemps dépendu de sa capacité à résoudre des problèmes.

Photo : iStock

La satisfaction qu'on éprouve lorsqu'on résout un problème ou lorsqu'on met le dernier morceau d'un casse-tête de 10 000 pièces trouverait sa source dans l'évolution de l'espèce humaine. Voilà ce qu'explique le neuropsychologue Dave Ellemberg, citant des recherches sur la question. En fait, l'implication du circuit dopaminergique et du système de récompense associés à « l'effet eurêka », c'est-à-dire cet instant euphorique de soudaine compréhension, serait attribuable à un mécanisme évolutif, celui-là même qui fait en sorte qu'on n'abandonne pas, même lorsque la situation est difficile.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi