•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Une offre alimentaire à prix abordable dans les arénas, c’est possible

Un homme donne un hot-dog à un autre homme.

Un vendeur donne un hot-dog à un partisan d'une équipe de baseball.

Photo : Getty Images / Jon Durr

Pourquoi l'offre alimentaire dans les arénas coûte-t-elle si cher? Tout simplement parce que cette offre est limitée dans un espace restreint et respecte ainsi la loi de l'offre et de la demande. « On doit s'y conformer si l'on veut vraiment participer à la consommation dans cet environnement », explique Carl Boutet, stratège en commerce au détail. Pourtant, les propriétaires d'équipe et d'amphithéâtre sportifs pourraient facilement baisser les prix des aliments qu'ils vendent.

Par exemple, les Falcons d’Atlanta, de la National Football League (NFL), ont réduit de près de 40 % le prix de la nourriture dans leurs casse-croûtes en 2018. Résultat : les revenus ont augmenté, et le taux de satisfaction de la clientèle envers les services alimentaires également.

Les propriétaires d’équipe et d’amphithéâtre sportifs peuvent donc réduire les prix de leur offre alimentaire. « Tout est une question de revenus », affirme Carl Boutet, en précisant que, dans la Ligue nationale de hockey (LNH), les prix des aliments ont augmenté après le lockout de 2004, afin de payer les salaires plus élevés des athlètes.

À l’avenir, la solution pour mieux contrôler les prix dans les arénas et amphithéâtres sportifs se trouve peut-être dans les technologies. Aux États-Unis, des équipes de football tentent ainsi d’anticiper les besoins alimentaires des spectateurs qui demeurent assis dans les gradins.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi