•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ne pas avoir d’enfants pour sauver la planète, un discours qu'il faut nuancer

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h et 2 h)

Ne pas avoir d’enfants pour sauver la planète, un discours qu'il faut nuancer

Une petite fille s'élance sur une balançoire.

Une des solutions à l'urgence climatique serait d'avoir un enfant de moins. Voilà ce qu'avance une étude parue en 2017.

Photo : iStock

Certes, le fait d'avoir des enfants contribue aux changements climatiques, car l'enfant, au cours de sa vie, générera de nombreuses émissions de gaz à effet de serre. Or, les enfants qui naissent à notre époque, crise environnementale oblige, sont ceux et celles qui seront dans quelques années autrement plus responsables que nous d'un point de vue environnemental. Voilà ce qu'explique Alexandre Shields, journaliste spécialisé en environnement au quotidien Le Devoir. Selon lui, il faut apporter beaucoup de nuances au discours voulant qu'il ne faille plus faire d'enfants pour sauver la planète.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi