•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Empreinte carbone : le régime végétalien l'emporte sur le régime locavore

Une photo prise d'un assemblage de fruits et de légumes frais.

En matière d'empreinte carbone, le régime végétalien l'emporte haut la main.

Photo : iStock

Malgré toutes les bonnes intentions du monde, il est à peu près impossible de manger à la fois 100 % local et 100 % biologique, surtout au Québec, où le contexte climatique ne permet pas de cultiver les champs à l'année. Il faut donc faire des choix et guider ceux-ci avec nos valeurs. C'est du moins ce que pense Bernard Lavallée, nutritionniste. Celui-ci note que d'un point de vue scientifique, la plupart des études s'entendent pour dire que c'est une alimentation à base de végétaux qui réduit le plus notre empreinte environnementale, et non pas une alimentation à 100 % locale ou 100 % biologique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi