•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écriture sur le web : parlons d'évolution, et non de dégradation, plaide une linguiste

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h et 2 h)

Écriture sur le web : parlons d'évolution, et non de dégradation, plaide une linguiste

Un gros plan sur les mains d'une femme tenant un téléphone intelligent.

Notre rapport à l’écrit a énormément évolué dans le temps, notamment avec l'apparition des téléphones intelligents.

Photo : iStock

La langue au sens général est en constante évolution, et il ne faudrait pas trop s'inquiéter de celle utilisée par des millions d'internautes sur les réseaux sociaux. Voilà ce que dit Anne-Marie Beaudoin-Bégin, qui a lu l'ouvrage Because Internet: Understanding the New Rules of Language. La linguiste québécoise explique que si les communications sur les réseaux sociaux font froncer de nombreux sourcils, c'est parce qu'elles sont imposées par l'usage, et non par une autorité langagière quelconque.

« Habituellement, l'écrit est réservé au registre soigné. [...] Mais là, grâce aux réseaux sociaux, grâce aux textos, grâce à toutes sortes de choses, on communique par écrit avec nos proches rapidement. Donc, on utilise le registre familier avec l'écrit, et ça, ça peut déstabiliser », affirme Anne-Marie Beaudoin-Bégin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi