•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Couche d'ozone : un bel exemple où les scientifiques ont été écoutés

La planète Terre vue de l'espace.

Au pire de la situation, vers la fin des années 1990, environ 10 % de la couche d'ozone supérieure était épuisée.

Photo : iStock

« C'est vrai que ça fait moins les manchettes qu'il y a quelques années, probablement parce qu'on a agi quand c'était le temps. On a écouté la science, qui indiquait qu'il fallait changer les choses, sinon la catastrophe était imminente », note la météorologue et chroniqueuse scientifique Ève Christian à propos de la régénération, ces dernières années, de la couche d'ozone protectrice de la Terre. Celle-ci s'est finalement remise des dommages causés par les aérosols et les liquides de refroidissement après que les scientifiques eurent sonné l'alarme sur l'utilisation de ces produits dans les années 1970.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi