•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il n'y a que des bienfaits à faire apprendre une deuxième langue à son enfant

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h et 2 h)

Il n'y a que des bienfaits à faire apprendre une deuxième langue à son enfant

Une mère aide son enfant à faire ses devoirs.

Les bénéfices du bilinguisme augmentent avec la durée de pratique.

Photo : iStock

« C'est une fausse croyance – qui persiste malheureusement à travers le temps – qui veut que le fait de parler couramment plusieurs langues amène un retard de langage ou amène les enfants à confondre leurs langues. C'est vraiment faux, et c'est documenté par la science », tranche l'orthophoniste Agathe Tupula Kabola. Les enfants bilingues ne sont pas plus sujets à développer un trouble de langage ou d'apprentissage que les enfants unilingues. Cela dit, les parents ne devraient pas enseigner à leur enfant une langue qu'ils ne maîtrisent pas eux-mêmes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi