•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Dans de très rares cas, retenir un éternuement peut être dangereux

Un homme éternue.

Il ne faut pas retenir un éternuement. Assurez-vous tout de même d'éternuer dans un mouchoir ou à l'intérieur de votre coude.

Photo : iStock

Vous êtes du genre à vous pincer le nez et à fermer la bouche quand vous éternuez en public pour ne pas déranger vos collègues? Vous ne devriez pas, car ce geste peut, dans de rarissimes cas, vous affecter physiquement. Viviane Lalande, vulgarisatrice scientifique, énumère quelques cas où des personnes, après avoir retenu un éternuement, se sont blessées sérieusement. Perforation du pharynx, dislocation de vertèbres cervicales, hernie discale : voilà ce qui est arrivé à certaines d'entre elles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi