Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

L'animateur Mathieu Dugal
Audio fil du mercredi 25 septembre 2019

Gaspillage alimentaire : des trucs pour mieux conserver vos aliments

Publié le

La couverture du livre <i>Mieux conserver ses aliments pour moins gaspiller.</i>
La couverture de livre d'Anne-Marie Desbiens, intitulé Mieux conserver ses aliments pour moins gaspiller.   Photo : Radio-Canada

« Le sujet s'est imposé par lui-même », dit Anne-Marie Desbiens, chimiste de formation, en parlant du propos de son plus récent livre, Mieux conserver ses aliments pour moins gaspiller. Fermentation, techniques de retrait d'eau, congélation, pasteurisation, mise en conserve : l'auteure aborde, entre autres, les nombreuses méthodes de conservation qui empêcheront vos aliments de pourrir sur votre comptoir, dans votre réfrigérateur ou dans votre garde-manger.

Anne-Marie Desbiens, auteure du blogue La foodie scientifique, explique que son ouvrage est né des nombreuses questions que le public lui pose fréquemment à propos de la conservation des aliments.

Dans son livre, la chimiste déboulonne quelques mythes, notamment en ce qui concerne l’utilisation du plastique. Selon elle, le plastique, bien qu’il soit honni, n’est pas près de disparaître des épiceries, car il s'agit d'un matériau qui présente de très bonnes propriétés pour la conservation des aliments.

Nos aliments, j’ai l’impression qu’on va toujours les conserver dans le plastique. Pourquoi? C’est que le plastique, c’est un matériau qui permet aux aliments de respirer.

Anne-Marie Desbiens, chimiste
Une illustration d'un réfrigérateur expliquant où vont les aliments.
À l'aide d'illustrations, Anne-Marie Desbiens explique où placer certains aliments dans le réfrigérateur. Photo : Radio-Canada

Gare aux emballages à la cire d'abeille

Par ailleurs, Anne-Marie-Desbiens met les gens en garde relativement à certaines nouvelles tendances en matière d’emballage, comme ceux faits de cire d’abeille.

Les emballages à la cire d’abeille, c’est quand même quelque chose qui est intéressant. Par contre, il y a un petit problème de salubrité. On ne peut pas les laver à l’eau chaude. Comme on ne peut que les laver à l’eau savonneuse froide, pour ne pas que la cire fonde, ça fait en sorte qu’on ne détruit pas les micro-organismes qui se retrouvent à la surface de l’emballage.

Anne-Marie Desbiens, chimiste

Selon elle, les emballages à la cire d’abeille ne devraient pas être utilisés pour conserver des aliments tels les fromages, les viandes ou même les fruits et légumes. En revanche, il s’agit d’un matériau parfait pour emballer des aliments secs comme les noix ou les fruits séchés.

Chargement en cours