Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

L'animateur Mathieu Dugal
Audio fil du lundi 23 septembre 2019

Crise climatique : il faut opérer un virage écologique rapide et sans précédent

Publié le

Des cheminées crachent leur fumée dans l'atmosphère.
La part des énergies fossiles dans la consommation mondiale d'énergie n'a pas reculé en 30 ans.   Photo : Reuters / Peter Andrews

Au moment où 80 % des besoins de l'humanité en énergie sont comblés par les énergies fossiles, et alors que cette industrie est subventionnée chaque année à hauteur de 5000 milliards de dollars, il est impératif d'effectuer, à l'échelle planétaire, un virage rapide vers les énergies renouvelables. Voilà ce qu'affirme Alexandre Shields, journaliste au Devoir. Statistiques du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) et des Nations unies à l'appui, il explique l'immense défi qui attend l'humanité en matière de lutte contre la crise climatique.

Selon les constats du GIEC, il faudrait réduire d'au moins 45 % les émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES) d'ici 2030.

Or, la planète est loin de cet objectif. Un nouveau rapport des Nations unies publié la semaine dernière révèle que les émissions de GES devraient plutôt augmenter de 10 % d'ici 2030.

Chargement en cours