•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Télécommunications : les petits joueurs offrent de meilleurs prix et services que les grands

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h et 2 h)

Télécommunications : les petits joueurs offrent de meilleurs prix et services que les grands

Audio fil du jeudi 29 août 2019
Un consommateur découvre la facture salée de son fournisseur de services de télécommunication.

Le Canada fait partie des pays dans le monde où les consommatrices et consommateurs paient le plus cher pour leur services de télécommunication.

Photo : iStock / Damir Khabirov

Vous en avez assez de votre fournisseur de services de télécommunications en raison de ses prix exorbitants et de son lamentable service à la clientèle? Il y a matière à faire des économies substantielles en changeant de fournisseur et en privilégiant un plus petit joueur, selon Véronick Raymond et Stéphane Garneau, chroniqueurs en consommation. Le duo cite une récente enquête du magazine Protégez-vous, menée auprès de 4000 personnes, qui conclut que ce sont les petits fournisseurs qui offrent les meilleurs prix, et surtout le meilleur service.

Véronick Raymond, qui fait affaire avec un des grands joueurs en matière de services de télécommunications au Québec, a utilisé le comparateur de forfaits élaboré par le magazine Protégez-vous. Le résultat a été sans équivoque.

Si je quittais mon fournisseur actuel […] pour un plus petit, ma facture serait coupée de moitié. C’était excessivement intéressant de voir les chiffres pour mon foyer.

Véronick Raymond, chroniqueuse en consommation

« Soyez infidèles », lance Véronick Raymond aux consommatrices et consommateurs qui hésiteraient encore à opter pour un nouveau fournisseur de services de télécommunications. Le fait d'aller voir ailleurs en vaut vraiment la peine, selon elle.

De son côté, Stéphane Garneau concède qu’il peut parfois être difficile pour les consommatrices et consommateurs de quitter leur fournisseur, mais il faut combattre cette logique d’inertie.

« Il y a cinq entreprises au Canada – Bell, Telus, Rogers, Shaw et Vidéotron – qui contrôlent 72,5 % du marché des médias des télécommunications et d’Internet, mais il y a beaucoup de petits fournisseurs. C’est juste qu’il y a ce phénomène d’aversion au risque, cette espèce de logique d’inertie qui fait que les gens se contentent de leur bourreau, parce qu’ils ne veulent pas savoir de quoi est fait l’autre bourreau. Alors, on reste avec une entreprise plutôt que de changer », déplore-t-il.

À celles et ceux qui en ont ras le bol de leur fournisseur, mais qui ne trouvent pas pour autant la force de le quitter, Stéphane Garneau leur suggère à tout le moins de négocier leur forfait à la baisse, comme le propose le magazine Protégez-vous. « Si vous ne voulez pas quitter votre fournisseur, négociez avec lui. Vous allez obtenir des résultats. »

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi