Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

L'animateur Mathieu Dugal
Audio fil du vendredi 7 juin 2019

4 mythes sur le rasage et l’épilation

Publié le

Des rasoirs blancs sur un fond orange.
De nombreuses légendes urbaines flottent autour du rasage et de l'épilation.   Photo : iStock

La barbe est-elle plus fournie lorsqu'on la rase souvent? Peut-on stopper la repousse des poils en les épilant régulièrement? On entend toutes sortes de choses au sujet du rasage et de l'épilation, mais on prend rarement la peine de vérifier ces affirmations. Viviane Lalande, docteure en génie mécanique et vulgarisatrice scientifique, déboulonne quatre mythes tenaces.

1. Le rasage permet de faire pousser davantage de poils

Faux. Il est impossible de faire pousser de nouveaux poils, puisque les follicules pileux, les trous dans lesquels les poils se forment, apparaissent lorsque l’on est encore dans le ventre de notre mère, entre la huitième et la douzième semaine de grossesse.

2. L’épilation répétée peut stopper la repousse des poils

Faux. Les poils continueront toujours de pousser si vous les épilez en les arrachant. L’épilation peut parfois donner l’impression que moins de poils repoussent, mais ce n’est pas le cas. Cette impression vient du fait qu’en s’épilant, on coupe les poils à différentes longueurs : certains se cassent au-dessus de la peau, d’autres en dessous, et d’autres sont déracinés. Cela fait en sorte que les poils ne repousseront pas tous en même temps, mais ils repousseront quand même.

3. Le rasage accélère la repousse, tandis que l’épilation la ralentit

Faux. Sur une région du corps donnée et pour une même personne, la vitesse de repousse des poils est constante, peu importe la méthode utilisée. Toutefois, comme l’épilation a tendance à arracher les poils sous la surface de la peau, ils mettent plus de temps à retrouver leur longueur d’origine que lorsqu’on les rase.

4. Les poils deviennent plus épais quand on les rase

Faux. Autrement, les personnes qui se rasent tous les jours finiraient par avoir des poils de circonférence d’un manche à balai. Encore une fois, ce mythe tire probablement son origine d’une impression répandue. Les premiers rasages surviennent normalement à la puberté, une période riche en changements hormonaux qui ont pour effet de rendre les poils plus visibles et plus épais. Les lames du rasoir n’ont toutefois aucun effet sur l’épaisseur des poils.

Chargement en cours