Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

L'animateur Mathieu Dugal
Audio fil du vendredi 24 mai 2019

Comment réagir à une morsure de tique?

Publié le

Une tique engorgée de sang.
Une tique gorgée de sang.   Photo : iStock

La tique, un arachnide transmetteur de nombreuses maladies, est de plus en plus présente au pays. Que faire lorsqu'on en trouve une accrochée à notre peau? Sarah Lafontaine, doctorante en soins infirmiers, nous suggère une méthode simple pour la décrocher et nous explique les conséquences potentielles d'une morsure.

La tique se trouve le plus souvent dans les milieux naturels, ce qui en fait un parasite qui cible particulièrement les randonneurs. Sa morsure peu douloureuse peut toutefois transmettre certaines infections, dont la maladie de Lyme.

La tique semble avoir trouvé un environnement favorable au Québec, car le nombre de cas rapportés de la maladie de Lyme a décuplé de 2011 à 2017 pour s’établir à 329; certaines régions, comme la Mauricie, étant particulièrement touchées.

Marche à suivre

En cas de morsure, il est recommandé de retirer immédiatement la tique à l’aide d'une pince à épiler ou en se servant d’une pince à tiques.

Il est très important de ne pas écraser la tique en essayant de la retirer. La méthode à utiliser est donc de placer la pince le plus près possible de la peau, de saisir la tique et de tirer lentement mais fermement sans tourner.

Une fois la tique enlevée, il faut désinfecter la peau pour éviter une infection.

La prochaine étape consiste à tenter de découvrir depuis combien de temps la tique se trouvait sur la peau, puisque le risque de transmission de la maladie de Lyme est presque nul si l'on retire l'acarien dans les 24 heures suivant la morsure.

Une fois que l'on a une idée du moment de la morsure, il faut téléphoner à la ligne de santé publique (en composant le 811 au Québec, par exemple) pour recevoir des conseils sur la suite des choses. Il est possible que l’on doive consulter un médecin pour qu’il prescrive un traitement antibiotique. Ce traitement est très efficace pour prévenir la maladie de Lyme s’il est administré rapidement.

Enfin, on devrait s'assurer de conserver la tique dans un pot hermétique, au cas où il faudrait la faire examiner par un spécialiste.


Consultez les sources et les références de cette chronique sur la page d’accueil de l’émission.

Chargement en cours