Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

L'animateur Mathieu Dugal
Audio fil du vendredi 8 février 2019

Comment la 5G transformera-t-elle les services de santé aux aînés?

Publié le

Les mains d'un patient
Les appareils connectés qui pourront se connecter au réseau 5G pourraient complètement changer la façon de soigner les patients.   Photo : Radio-Canada

La technologie 5G promet d'être celle de l'Internet des objets, et le domaine de la santé gériatrique n'est pas insensible à cette promesse. De nombreux appareils pourraient bientôt permettre de suivre l'état de santé d'une personne à distance. Les aînés pourront-ils enfin s'émanciper de leur lit d'hôpital et retourner vivre à la maison en toute sécurité? Nadia Seraiocco, doctorante et chroniqueuse spécialisée en nouvelles technologies, nous explique que la 5G changera notre façon d'aborder la médecine.

21 janvier 2023, 7 h 30. Mme Bouchard, 76 ans, oublie de prendre sa dose quotidienne de médicaments. À peine quelques minutes plus tard, une alerte se fait entendre sur son téléphone et sur ceux de ses proches. Les capteurs de la dame ont détecté l’oubli et lui rappellent d’aller avaler un comprimé.

Ce scénario, qui relève encore de la fiction, pourrait bientôt être une réalité. La 5G, la prochaine génération du réseau Internet mobile, doit en effet ouvrir la voie à l’invention et la démocratisation d’une panoplie d’objets connectés. Parmi ceux-ci, des capteurs permettant de connaître en direct l’état de santé d’une personne : ses signes vitaux, son taux de sucre dans le sang et même l’ingestion ou non de médicaments.

Les spécialistes de la santé pourront donc surveiller l’état de ses patients sans que ceux-ci aient à se déplacer jusqu’à son cabinet. Si la santé d’une personne se dégrade légèrement, le médecin pourra l’appeler par vidéoconférence pour avoir plus de détails. Si les données montrent que le patient est dans un état préoccupant, le médecin pourrait être alerté rapidement et une ambulance pourrait même être appelée automatiquement.

L’intelligence artificielle pourrait même assister les médecins pour les prévenir si un patient présente des signes avant-coureurs d’un malaise, même si ces signes ne sont pas apparents à première vue.

Les déplacements chez le médecin et à l’hôpital pourraient donc devenir de plus en plus rares à l’avenir. Grâce à la puissance du réseau 5G, ce pourrait même être le contraire : les médecins viendraient plutôt à vous, par le biais d’un ordinateur.

Chargement en cours