•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La 5G représente-t-elle un risque pour la santé?

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h et 2 h)

La 5G représente-t-elle un risque pour la santé?

Audio fil du vendredi 8 février 2019
Représentation d'un cerveau traversé de vagues ondulatoires

Encore trop peu d'études existent sur les effets des ondes sur le corps humain pour conclure hors de tout doute que les réseaux comme la 5G représentent un risque.

Photo : iStock

La prochaine génération du réseau Internet mobile, la 5G, promet de révolutionner le monde qui nous entoure d'ici à peine quelques années. Mais la multiplication des antennes et l'utilisation de nouvelles radiofréquences posent-elles des risques pour la santé? Mélissa Guillemette, journaliste à Québec Science, nous explique que peu d'études scientifiques démontrent le danger de cette technologie, mais que les scientifiques appellent tout de même à la prudence.

Les nombreuses inquiétudes au sujet de la 5G ont été galvanisées par une lettre ouverte (Nouvelle fenêtre) adressée à l’ONU par des dizaines de scientifiques appelant les gouvernements à stopper le déploiement de cette technologie. Ces experts s’interrogent sur les effets de ce nouveau réseau, puisque peu d’études ont été menées à son sujet.

Pour atteindre son plein potentiel, la 5G devra se servir de beaucoup plus d’antennes que la 4G. Cela s’explique par l’utilisation de nouvelles radiofréquences : les ondes millimétriques. Ces ondes très courtes permettent de transmettre une quantité de données beaucoup plus importante que ce qu’il est possible de faire avec d’autres technologies. En d’autres mots, la 5G sera extrêmement plus rapide que la 4G grâce aux ondes millimétriques.

Ces ondes ont toutefois un inconvénient majeur : elles ne voyagent pas très loin. C’est pourquoi il est nécessaire de multiplier les antennes. Au lieu d’énormes antennes cellulaires très puissantes, la 5G utilisera donc des milliers de petites antennes à courte portée, qui pourront être installées un peu partout dans nos rues.

Or, les scientifiques en savent très peu sur les effets à long terme d’une exposition à autant d’ondes, et encore moins sur l’exposition aux ondes millimétriques.

En 2017, des citoyens canadiens ont interpellé Santé Canada par le biais d’une pétition pour l’interroger sur les conséquences possibles de la 5G et sur les règles actuelles qui balisent son utilisation. L’organisme fédéral a répondu que selon les études qu’il a consultées pour établir les normes en vigueur, les Canadiens n’ont pas à s’inquiéter. Santé Canada s’appuyait alors sur une large revue de la littérature scientifique sur ce sujet.

Mais la réponse exacte, c’est qu’il est encore trop tôt pour avoir quelque certitude que ce soit sur les effets présumés de la 5G sur la santé. Tant que davantage d’études scientifiques ne seront pas menées, le déploiement de cette technologie se fera donc à l’aveugle d’un point de vue sanitaire.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi