•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Rattrapage du 28 oct. 2020 : IA et jeux vidéo, ouragan, et santé sexuelle

Rattrapage

  • Santé sexuelle : conseiller une ado qui est attirée par les filles

    « [La jeune fille est] la meilleure personne pour mettre des mots sur ses sentiments, et il ne faut pas venir invalider ce qu'elle ressent », affirme Myriam Daguzan Bernier, autrice et étudiante en sexologie. Selon cette dernière, les parents doivent expliquer à leur adolescente que l'orientation sexuelle peut fluctuer, particulièrement dans un âge où il y a de grands changements. Cependant, elle leur rappelle qu'il ne faut pas oublier de reconnaître la réalité de l'adolescence et de l'accompagner dans son processus.

  • Jeux vidéo : l’intelligence artificielle au service des personnages secondaires

    « On fait une utilisation assez avancée de l'intelligence artificielle [IA] pour soutenir, entre autres, la panoplie de personnages avec lesquels le joueur va interagir dans les mondes qu'on crée », affirme Julien Laferrière, producteur de jeux vidéo pour Ubisoft, qui fait bientôt paraître le très attendu Assassin's Creed Valhalla. Il explique que l'IA permet aux équipes de développeurs de créer des personnages secondaires qui ont un tracé non linéaire, qui ont leur propre agenda dans le jeu et qui sont capables de se déplacer de façon crédible. « On continue de faire avancer l'IA pour vraiment créer quelque chose d'agréable pour le joueur, quelque chose qui se rapproche en fait le plus possible de la réalité. »

  • La pluie qui accompagne les ouragans n’est jamais salée

    « La pluie qui tombe au passage d'un ouragan, ce n'est pas de l'eau des océans qui est aspirée par le système météo et ensuite rejetée au sol; ce sont des précipitations fabriquées par l'ouragan lui-même », souligne la journaliste scientifique et météorologue Ève Christian pour expliquer le caractère non salé des précipitations qui accompagnent les ouragans. Elle note également que le sel compris dans l'eau des océans, au-dessus desquels se forment les ouragans, ne s'évapore tout simplement pas, contrairement au liquide.

Vous aimerez aussi