•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

En reprise tout l'été
Du mardi au samedi de 1 h à 2 h

Rattrapage du 15 juin 2020 : COVID-19 et mode, eaux souterraines, et jeux vidéo

Rattrapage

  • COVID-19 : une occasion pour l'industrie de la mode de revoir son rapport au temps

    La crise liée à la pandémie de COVID-19 a exposé au grand jour les faiblesses et les incohérences de l'industrie mondiale de la mode, et cela est probablement une bonne chose. C'est du moins l'avis de Madeleine Goubau, chargée de cours à l'École supérieure de mode de l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal. Selon elle, le ralentissement observé au cours des derniers mois met en relief le non-sens de la cadence effrénée des tendances et illustre l'importance de revoir de manière plus réaliste les rythmes de production, ici comme ailleurs.

  • Les eaux souterraines, une ressource sur laquelle la recherche est très récente au Québec

    « Ce n'est qu'en 2009 que le gouvernement du Québec a lancé une large campagne pour aller chercher des données et cartographier les aquifères, ces formations géologiques qui contiennent de l'eau sous la terre », souligne l'hydrogéologue Marie Larocque. La spécialiste des eaux souterraines note que les enjeux liés à cette ressource invisible – car enfouie – sont nombreux, notamment parce qu'elle peut devenir une solution de rechange quand l'eau de surface est contaminée ou lorsque les débits des cours d'eau sont bas. Selon elle, il est grand temps de s'intéresser aux eaux souterraines, qui représentent environ 98 % de l'eau douce sur la planète.

Vous aimerez aussi