•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h et 2 h)

Rattrapage du 27 janv. 2020 : Résolution de problème et force de Van der Waals

Rattrapage

  • « L'effet eurêka », une question d'évolution

    La satisfaction qu'on éprouve lorsqu'on résout un problème ou lorsqu'on met le dernier morceau d'un casse-tête de 10 000 pièces trouverait sa source dans l'évolution de l'espèce humaine. Voilà ce qu'explique le neuropsychologue Dave Ellemberg, citant des recherches sur la question. En fait, l'implication du circuit dopaminergique et du système de récompense associés à « l'effet eurêka », c'est-à-dire cet instant euphorique de soudaine compréhension, serait attribuable à un mécanisme évolutif, celui-là même qui fait en sorte qu'on n'abandonne pas, même lorsque la situation est difficile.

  • La force de Van der Waals, un phénomène qui entoure notre monde

    « La force de Van der Waals, ça existe partout autour de nous, pas seulement dans les pattes des geckos », dit Caroline Cormier, enseignante en chimie au Cégep André-Laurendeau, au sujet de ce potentiel interatomique attribuable à une interaction électrique de faible intensité entre deux atomes ou molécules. En fait, la force de Van der Waals assure la stabilité de la matière tout autour des êtres humains. Si elle n'existait pas, tout ce qui nous entoure serait à l'état liquide. Caroline Cormier explique aussi que la force de Van der Waals permet d'expliquer le phénomène de la friction.

Vous aimerez aussi