Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Manon Globensky
Audio fil du vendredi 17 août 2018

L'archevêque de Montréal favorable à une enquête sur les abus sexuels et l'Église au Québec

Publié le

Christian Lépine, archevêque de Montréal
Monseigneur Christian Lépine, archevêque de Montréal   Photo : YouTube

Réagissant à l'enquête des services du secrétaire à la Justice de Pennsylvanie, qui accuse plus de 300 prêtres d'avoir commis des abus sexuels sur un millier de victimes, l'archevêque de Montréal, Mgr Christian Lépine, dénonce « le manque de résolutions à surmonter les difficultés, à être droit et transparent ».

« C'est un choix incompréhensible. Ça ne protège pas les victimes potentielles ni l'Église. On a peut-être pensé un jour que ça protégeait, mais c'est le contraire, ça expose, ça fragilise. Ça augmente la peine et le désarroi des victimes, et celui des familles qui ont fait confiance au prêtre », estime Mgr Christian Lépine au sujet de la protection accordée aux prêtres qui ont commis des abus.

Le drapeau des États-Unis flotte dans les airs à côté du clocher d'une église catholique.
Des milliers d’enfants auraient été agressés dans six diocèses de Pennsylvanie sur une période de 70 ans. Photo : Reuters/Carlos Barria

En entrevue à Midi info, Mgr Lépine s'est dit favorable à la tenue d'une enquête externe au Québec. « Ça permettrait de vérifier des choses et d'ouvrir la voie aux victimes. Ça permettrait d'évoluer, de mettre en lumière des choses ou de voir la proportion des choses », ajoute-t-il.

Chargement en cours