Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel C. Auger
Audio fil du mercredi 14 juin 2017

Lois sur l’aide médicale à mourir contestées devant les tribunaux pour abolir le critère de mort raisonnablement prévisible

Publié le

L'aide médicale à mourir suscite de nombreux débats au Canada et au Québec.
L'aide médicale à mourir suscite de nombreux débats au Canada et au Québec.   Photo : iStock

« La loi fédérale C-14 a un problème : ce n'est pas une réponse pleine et entière à l'arrêt Carter. Je ne suis pas surpris de ce qui se passe aujourd'hui. Malheureusement, ce ne sera pas le gouvernement fédéral qui va trancher, mais bien une cour de justice », dit Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec.

« Mes propos n’engagent d’aucune manière le gouvernement actuel, dont je fais partie, mais sur le plan humain, je suis très confortable avec l’arrêt Carter. À mon avis, la décision Carter reflète l’état d’esprit de la société canadienne. Cette décision dit qu’une personne en état de souffrance mais qui a un état qui rend sa vie invivable a le pouvoir de choisir de mettre fin à ses jours », affirme Gaétan Barrette.

Chargement en cours