•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attentat de Manchester revendiqué par l’EI : quelle signification?

Midi info

Avec Michel C. Auger

En semaine de 11 h 30 à 13 h

Attentat de Manchester revendiqué par l’EI : quelle signification?

Audio fil du mardi 23 mai 2017
Deux jeunes adolescents ont été évacués après l'attentat meurtrier, lundi soir (22 mai 2017), lors du concert d'Ariana Grande à Manchester

Deux jeunes ont été évacués après l'attentat-suicide qui a fait plusieurs morts, dont des enfants, lundi soir (22 mai 2017), lors du concert d'Ariana Grande à Manchester, au Royaume-Uni,

Photo : Reuters / Darren Staples


« Le groupe armé État islamique s'est dépêché de revendiquer l'attentat. Vu ses déboires en Syrie et en Irak, il se permet de créer des liens opérationnels qui sont parfois inexistants », affirme David Morin, codirecteur de l'Observatoire sur la radicalisation et l'extrémisme violent, en entrevue avec Michel C. Auger.

« Ça fait partie de la stratégie de communication de l’EI depuis plusieurs années. Chaque petite victoire, de son point de vue, lui sert de point de ralliement pour montrer que l’organisation existe encore. Il faut dire que le robinet des combattants étrangers au Moyen-Orient s’est vraiment tari », relate M. Morin.

M. Morin souligne que « l’Angleterre a un dispositif de lutte antiterroriste assez efficace, avec beaucoup de ressources, une législation intrusive et une intégration des services. Même avec ce système, on ne parvient pas à déjouer tous les attentats ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi