Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel C. Auger
Audio fil du mardi 2 mai 2017

Trump et la guerre de Sécession

Publié le

En-tête de la page de l'entrevue que Donald Trump a accordée au Washington Examiner
En-tête de la page de l'entrevue que Donald Trump a accordée au Washington Examiner   Photo : Washington Examiner

« C'est de l'ignorance ou c'est faire du révisionnisme que de croire que le président américain Andrew Jackson aurait pu empêcher la guerre de Sécession », dit Francis Langlois, professeur d'histoire au Cégep de Trois-Rivières, au micro de Michel C. Auger.

Dans une entrevue accordée au Washington Examiner, Donald Trump a tenu des propos étonnants sur la guerre de Sécession, qui a eu lieu de 1861 à 1865. Il s’interroge sur la raison de cette guerre et se demande pourquoi elle n’a pu être évitée. Il suggère que le président Jackson aurait pu faire quelque chose pour prévenir la guerre civile, toutefois celui-ci est décédé plus de 10 ans avant le début du conflit.

Trump se réclame par ailleurs de la philosophie d’Andrew Jackson. « Les deux sont des populistes. Ils utilisent un langage et une rhétorique qui opposent l’homme ordinaire à des élites obscures qui contrôlent tout et profitent du système. Par contre, Jackson est un vrai self-made man, parti de rien, héros de la guerre de 1812. C’est différent de Trump », rappelle M. Langlois.

Chargement en cours