•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Crise ferroviaire : qui sont les Wet'suwet'en

Midi info - le point sur la COVID-19

Avec Michel C. Auger

En semaine de 11 h 30 à 13 h

Crise ferroviaire : qui sont les Wet'suwet'en

Les trois chefs héréditaires de Wet'suwet'en participent à un rassemblement à Smithers, en Colombie-Britannique.

Les chefs héréditaires de Wet'suwet'en Rob Alfred, John Ridsdale et Antoinette Austin, qui s'opposent au pipeline Costal GasLink, en Colombie-Britannique.

Photo : La Presse canadienne / Jason Franson

C'est en Colombie-Britannique qu'a pris naissance la crise ferroviaire. Des voies ferrées sont bloquées un peu partout au pays depuis maintenant deux semaines.

Ce qui était au départ une contestation locale de chefs héréditaires Wet'suwet'en contre le projet de gazoduc Coastal Gaslink est maintenant devenu une crise nationale.

Mais qui sont ces chefs héréditaires de la Première Nation Wet'suwet'en?

« Ils sont là depuis le dernier âge de glace. Depuis à peu près de 10 000 à 15 000 ans. C'est une ancienne nation qui est dans son territoire depuis longtemps, bien avant l'arrivée des Européens », explique Doug Brown, consultant auprès des Premières Nations en Colombie-Britannique.

Selon les chefs de cette nation, ils sont les seuls à avoir le pouvoir d'autoriser ou non le passage d'une telle installation sur leur territoire traditionnel. Ce droit leur est donné en raison de leur mode de gouvernance, selon Monsieur Brown.

« Les chefs héréditaires sont des gens qui ont été sélectionnés pratiquement dès leur naissance à être des leaders [en matière] de défense et de gestion de territoire. [...] Ce sont des personnes âgées, sages, qui choisissent dans chaque clan ces candidats par consensus après des consultations approfondies. C'est un processus assez exigeant [qu'il faut suivre] avant de devenir chef héréditaire. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi