•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trains bloqués : le grand chef Simon appelle au dialogue

Midi info - le point sur la COVID-19

Avec Michel C. Auger

En semaine de 11 h 30 à 13 h

Trains bloqués : le grand chef Simon appelle au dialogue

Le grand chef de Kanesatake, Serge Otsi Simon, est assis à son bureau.

Le grand chef de Kanesatake, Serge Otsi Simon, dans son bureau du conseil de bande de la petite communauté mohawk située près de Montréal.

Photo : Radio-Canada / Jean-Francois Villeneuve

Le grand chef de Kanesatake, Serge Simon, a appelé les manifestants et manifestantes qui bloquent certaines voies ferrées au dialogue pour tenter de mettre fin à la crise qui dure depuis 13 jours. Il a suggéré de lever les barrages pour laisser place à une solution pacifique.

Cette suggestion a fait réagir des membres de sa communauté à Kanesatake, qui ont encerclé les locaux du conseil de bande.

« Les manifestants ne sont pas heureux parce que je demandais tout simplement de considérer de lever les blocus. Ils voient ça [comme si je n'étais pas] avec eux. Mais si vous regardez mon dossier, dans les dernières années, j’ai travaillé fort contre l'expansion des sables bitumineux et j’ai aussi travaillé à promouvoir le droit des Premières Nations de dire oui autant que le droit de dire non. Si les Wet'suwet'en ont décidé de dire non dans certaines régions, il faudrait prendre une pause et avoir des discussions », soutient le grand chef Simon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi